Accueil
Accueil
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Accueil
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Accueil
Accueil
Page 2
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Page 2
Accueil
Page 2
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil

  

LES PEUPLES DE LA BIBLE


Les Babyloniens

Ce sont les héritiers des Sumériens et des Akkadiens dans la Mésopotamie du Sud. Durant le début du 1er millénaire, les Babyloniens étaient sujets des Assyriens. Mais de 612 à 539 ans avant J.C, la dynastie néo-babylonienne ou chaldéenne domine l’Asie Occidentale. Nabuchodonosor (604-562), Avilmarduk (561-560), Neriglizar (559-556) et Belshassar sont les chefs de cette dynastie mentionnée dans l’Ancien Testament. Babylone est prise par le Perse Cyrus en 539 avant J.C.


Les Araméens

Un peuple de langue sémitique étroitement lié aux Israélites (Deut 26/5). Il émigra en Mésopotamie et en Syrie durant la fin du 2è millénaire avant J.C ; au début du 1er millénaire, il domine des états syriens comme Damas et Hamat. Le mot hébreu "Aram" est habituellement traduit "Syrie" mais le mot grec "Suria" apparaît dans le nouveau testament.


Les Assyriens

Voisins des Babyloniens, les assyriens habitaient le nord de la Mésopotamie. Au 2è millénaire, l’Assyrie était soumise aux Amoréens; de 1350 environ à 1100 avant J.C, elle bâtit un empire puissant exerçant un contrôle, à l’Ouest, jusqu’à la Méditerranée.


Sa capitale était alors Assur mais en 883, Assurnasirpal II transporte celle-ci à Kahlu (dans la Bible Kalah, la moderne Nimrud). Ses successeurs, Salmanasar III (858-824), Adadnirari III (810-783), Tiglath-Piléser, (Téglat-Phalasar III ou Pul; 744-727), Salmanasar V (726-722), qui tous eurent des rapports avec Israël, y séjournèrent jusqu’à ce que Sargon II (721-705) fonde une nouvelle capitale à Dur-Sharrukin, la moderne Khorsabad. Son fils, Sennachérib (704-681) transporte la capitale à Ninive qui le demeure sous Asarhaddon (680-669), Assurbanipal (668-627) et d’autres rois mineurs jusqu’à sa destruction en 612 avant J.C. par les Chaldéens et les Mèdes.


Les Cananéens

Ce sont les habitants sédentaires de la Palestine et de la Syrie du Sud qui connaissent une civilisation urbaine florissante au 2ème millénaire av. J.C. Les textes d’Ugarit (la moderne Ras Shamra) illustrent la religion corrompue de Canaan, critiquée dans l’Ancien Testament. L’hébreu est un dialecte cananéen (Isaie 19/18) et ce que nous possédons du langage ugarritique nous aide à le comprendre.


Les Edomites

Ce sont les habitants au sud de Moab. Leur territoire s’étend principalement à l’est de la Araba. Comme les Moabites, ils refusèrent le passage aux Israélites, à l’époque de la conquête. Les Edomites restèrent hostiles à Israël. Au 6e siècle, après la chute de Jérusalem, beaucoup émigrèrent dans le sud de Juda; d’autres les y suivirent aux siècles suivants, quand leur patrie fut annexée par le royaume nabatéen. La Judée du Sud reçut le nom d’Idumée et ses habitants d’Iduméens (Marc 3/8). Les Hérodes qui gouvernèrent la Judée à l’époque du Nouveau Testament étaient Idumées.

  

Les Hittites

Peuple de langue indo-européenne qui fonda une civilisation dans l’Asie Mineure centrale et contrôla la plus grande partie de la Syrie du nord au 14è et 13è siècle. Leur empire fut détruit par les envahisseurs venus du nord  vers 1200 avant J.C. La plupart des Hittites mentionnés dans l’Ancien Testament étaient des néo syro-hittites. Après la destruction de l’empire hittite d’Asie Mineure, une partie du peuple émigra en Syrie du Nord où elle domina des états-cités comme Karkémish . Ces gens appelés aujourd’hui Néo ou Syro-Hittites, étaient les Hittites dont parle la Bible au temps des rois d’Israël.


Les Philistins

Ils faisaient partie d’un groupe connu comme les "Peuples de la Mer", qui venu de l’Egée émigra au Proche-Orient aux 14è-13è siècles avant J.C. Repoussés d’Egypte, ils s’établirent sur la côte sud de la Palestine d’où ils menacèrent les Israélites fraîchement arrivés jusqu’à ce qu’ils fussent vaincus par David. Les Philistins qui eurent des relations avec les Patriarches (Genése 21/26) furent probablement d’anciens peuples égéens distincts de ceux de la fin de l’âge du bronze. Les Philistins continuèrent d’occuper la côte sud de la Palestine et un contingent d’entre eux fit partie de la garde personnelle de David. Ils perdirent finalement leur indépendance sous David (2 Samuel 5/25) et furent sans doute largement assimilés bien qu’ils aient conservés certaines caractéristiques culturelles.


Les moabites

ce sont leshabitants de la région limitée au nord par Ammon, à l’ouest par la Mer Morte, au sud par Edom. Les moabites passèrent par les mêmes phases que les Ammonites.

Ils furent souvent en conflit avec Israël. Ils lui refusèrent le passage sur leur territoire au temps de la conquête. La "pierre de Moab" nous fournit leur propre version de ce même épisode (9è siècle) et nous montre qu’ils parlaient une langue sémitico-cananéenne, fortement apparentée à l’hébreu.


Les Nabatéens et les  Arabes

Nomades et semi-nomades, parlant une langue sémitique, habitant le nord de la péninsule arabe, contiguë aux régions de civilisation bien établie. Durant presque tout le 1er millénaire av. J.C., ils apparaissent surtout comme des pillards mais il y en eut toujours qui s’installèrent par petits groupes, dans des régions colonisées. A partir du 3è siècle av. J.C., la région sud-est de la Palestine fut occupée par un groupe d’Arabes, les Nabatéens, qui y bâtirent une civilisation florissante basée sur le commerce de l’encens avec comme centre Pétra. A l’époque du Nouveau Testament., le pouvoir nabatéen s’étendait à la région est de Damas où il semble qu’il y ait eu un représentant que leur roi, Arétas (2 Corinthiens 11/32). Paul passa quelque temps en territoire nabatéen après sa conversion (Galates 1/17).

                                                                    

Les Phéniciens

Peuple de langue sémitique habitant la côte du Levant au nord de la Palestine. Ils déployèrent une grande activité commerciale en Méditerranée orientale dès le 11è siècle av. J.C., à partir de villes comme Tyr, Sidon et Byblos (1 Rois 5/18 ; Ezechiel 27/9). Ils portent un nom grec Phoinike signifiant probablement "pays du pourpre" (de phoinos= rouge). Ils se considèrent eux-mêmes comme Cananéens, dont ils descendaient et apparaissent dans l’Ancien testament, comme le peuple de Tyr ou moins fréquemment, comme Sidoniens (1 Rois 5/6).

D'OU VIENT
LA BIBLE ?

  

LE MESSAGE

DE LA BIBLE


Message central de la Bible

SE PROCURER UNE BIBLE ?


Carnet d'adresses
pour trouver une Bible

LA BIBLE
ET L'AVENIR


Depuis toujours, les hommes ont cherché à connaitre leur avenir, savez vous que Dieu
n'a rien caché de ses intentions



LA SCIENCE

ET LA BIBLE


Une vidéo sur le sujet



LES CHIFFRES
DE LA BIBLE


Des chiffres marquants
en ce qui concerne la
diffusion de la Bible



LES FEMMES
DANS LA BIBLE


Le nom des femmes
dans la Bible et leurs
significations

MONTAGNES
ET REGIONS


Le nom des monts dans
la Bible et leurs significations

  

LES PEUPLES
ET LA BIBLE


Le nom des diffèrents
peuples dans la Bible

  



PROPHETIES BIBLIQUES

  



LES DIFFERENTES
VERSIONS
DE LA BIBLE

  



JERUSALEM
AU TEMPS
DE LA BIBLE

  



D'OU VIENT
LA BIBLE ?


Origine des Saintes Ecritures