Accueil
Accueil
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Accueil
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Page 2
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Page 2
Accueil

Fichier introuvable

Connaissez vous ce message d'erreur ?


C'est quand sur l'ordinateur un fichier a été déplacé (un fichier texte, une image ou carrément un dossier) lorsqu'on veut l'ouvrir, Microsoft affiche ce message d'erreur : "Fichier introuvable" ou "Chemin d'accès introuvable".  Pour l'ouvrir il va falloir le retrouver dans son nouvel emplacement, à moins qu'il n'ait été supprimé, dans ce cas, il est définitivement introuvable. 


J'aime ce message d'erreur !


Je trouve qu'il illustre très justement comment le Seigneur agit pour nous.


Il y a des pensées, des actions, des mots, des souvenirs, des situations dans nos vies qu'on aimerait supprimer définitivement parce qu'elles sont négatives. Certaines sont si mauvaises, qu'elles peuvent être douloureuses et destructrices.


Seulement elles sont là.


On a beau tenter de les oublier, de les déplacer ... elles restent là.


A l'école de mes enfants, pour exemple, ils apprennent à trier les mauvaises pensées et à les ranger dans un tiroir intérieur. Seulement, il me semble que même bien rangées, elles sont bien présentes et peuvent "s'ouvrir" à nouveau. 


Quand le Seigneur agit, il ne fait pas que déplacer le dossier, il le supprime définitivement.


La Bible dit qu' "En Christ les choses anciennes sont passées, que toutes choses sont devenues nouvelles" (2 Corinthiens 5.17).


Les choses anciennes sont passées, c'est qu'elles ont disparu. Elles ne sont plus.


"Le Seigneur dit : les voilà effacées, disparues, comme un nuage qui passe, je t’ai libéré" (Esaïe 44.22). 


Si on avait un écran à l'intérieur, ce message s'afficherait  : "Fichier introuvable" ou "Chemin d'accès introuvable". Quel soulagement !  Quelle bonne nouvelle !  C'est celle de l'Evangile !


Jésus est venu pour "annoncer de bonnes nouvelles aux malheureux, guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté et aux prisonniers la délivrance... pour consoler tous les affligés... pour leur donner ... une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu..." (Esaie 61.1).

            

Octobre 2017