Accueil
Accueil
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Accueil
Accueil
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Page 2
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Page 2
Page 2
Accueil
Accueil

Anne, dépose son fardeau aux pieds du Seigneur


Au plus loin que je me souvienne, j’ai vu ma maman se tourner vers Dieu à chaque instant de sa vie. Elle s’est convertie avant ma naissance. Ce n’était pas le cas de mon papa, ce qui engendrait beaucoup de conflits...


J’ai donc eu la conscience du Seigneur assez jeune ... j’ai suivi l’école du dimanche, les groupes de jeunes ... et à 17 ans j’ai rencontré de manière personnelle Jésus. Je me suis fait baptiser le 21 janvier 1990 juste avant ma majorité ...


Les années passant, mon coeur s’est refroidi avec les études universitaires, le travail ... jusqu’à l’oubli de mon engagement et pourtant, je n’oubliais pas le Seigneur et parfois je me trouvais bien honteuse de ma vie qui se voulait comme les autres ...j’ai arrêté d’aller à l’Eglise en 2005, je n’y trouvais plus rien sauf une religion ... je voulais vivre par moi-même... Et quand je regarde le passé, je sais que Dieu ne m’a jamais lâché ... il m’a guéri ... à chaque fois que je voyais la mort je l’appelais et il répondait ... pour mieux l’oublier après ...


En 2010, Maman m’a demandé de l’accompagner à l’Eglise, elle avait des difficultés à conduire et ne voulais pas y aller seule ... j’ai répondu "je t’emmène et te ramène, mais tu n’attends rien de moi".


Ça a duré deux ans ... et puis ma carrière professionnelle s’est envolée et avec elle, de grosses difficultés ... des difficultés qui pour la première fois étaient pour moi insurmontables ... à en mourir ... ma maman et ma sœur priaient pour moi et me soutenaient ...


La semaine la plus difficile de ma vie est arrivée fin novembre 2012 ... le dimanche qui a suivi, je suis allée au culte et j’ai entendu un témoignage d’une personne qui avait vécu la même chose que moi dans son passé et elle l’avait réglé en disant simplement "Seigneur je dépose mon fardeau à tes pieds".


J’ai compris tout mon orgueil, j’ai saisi pleinement que Jésus était mon sauveur, mort pour mes péchés ... je me suis remise à Lui et je lui ai fait confiance ... dans les semaines qui ont suivies, mon cœur était apaisé et serein, et les situations se sont dénouées d’elles mêmes ! Je bénis le Seigneur qu’il ait pu se souvenir de moi après mon rejet ... aujourd’hui je lui remet mes choix de vie. La vie continue de n’être pas simple et parfois je me complique la vie mais le Seigneur me donne la paix et me sauve des situations inextricables ... Jusqu’au bout, le Psaume 23 sera dans mon coeur... j’ai tant d’expérience à partager, chaque jour est un nouvelle promesse ...


Il m’a amené depuis 4 ans à Draguignan et c’est la première fois dans ma vie que j’ai l’impression d’être là où je dois être avec des frères et sœurs qui se soutiennent les uns et les autres...  Que Dieu bénisse le lecteur de ce passage et qu’il lui apporte la paix et la sérénité.


Anne

  

Témoignages

Retour